L’archivage sentimental

Vous êtes t-il déjà arrivé de vous faire sentimentalement archiver ou bien d’archiver quelqu’un ? Je ne sais pas si c’est une expression commune, je suis peut-être la seule à l’employer mais je trouve qu’elle est on ne peut plus parlante.

En quoi consiste l’archivage sentimental ?

Il y a plusieurs causes à ce dernier mais globalement une seule façon d’archiver. Il suffit de ne plus parler à quelqu’un du jour au lendemain ou de manière progressive jusqu’au silence absolu et définitif (ou temporaire sur du très long-terme). C’est une façon de réduire une personne à l’état de « dossier traité » et tout simplement de le considérer comme affaire classée ou non résolue mais abandonnée, rangée… Bref, archivée. Une pochette en papier et quelques documents s’en moquent de rejoindre un tiroir froid, compactés au milieu d’innombrables autres pochettes, au fin fond d’un sous-sol obscur et silencieux. Un être humain, beaucoup moins.
Il faut ici comprendre la métaphore du cerveau comparé à un bâtiment sur plusieurs étages. Cette salle n’est pas celle des souvenirs, non, car même un mauvais souvenir est conservé dans un placard, dans un boite à chaussures sous un lit ou bien au grenier dans lequel on retourne faire un tour de temps en temps. Bien entendu les bons souvenirs ont leur musée. Ils sont exposés et mis en valeur, bien encadrés dans un bois noble et légendés via un élégant cartel.
Parfois prémédité, parfois résultant d’une situation que l’on avait mal évaluée, l’archivage est un acte radical et froid, dénué de toute empathie. Se faire archiver sans raison apparente, sans explication est encore plus violent. Autrement dit, vous avez affaire à une espèce de Dexter.
Imaginez un peu: vous avez rencontré quelqu’un, vous échangez depuis plusieurs semaines, vous êtes proches au point de parler tous les jours, de vous raconter vos vies, vos histoires de familles, de parler de vos amis, de vos précédentes relations, de vos ambitions, projets, de flirter un peu, beaucoup, de plus en plus, jusqu’à entretenir une relation exclusive avec début de sentiments. Vous passez une soirée ensemble, du temps, puis une nuit. Le lendemain vous reprenez les discussions, encore plus proches et complices. Vous prévoyez de diner en tête à tête le surlendemain. Mais cela n’arrivera jamais car vous venez d’être archivé(e). Aussi simplement que cela. Sans préavis, sans sms de confirmation, sans excuse à deux-balles de serial-lâche. Non, non.

Vous ne le savez pas tout de suite mais passent quelques jours et vous sentez comme un picotement sur le front, puis une démangeaison, jusqu’à ressentir une brulure vive et grandissante. Vous vous regardez alors dans le miroir et là avec horreur vous avez en face de vous l’insoutenable réalité: la mention « ARCHIVE » marquée au fer rouge sur toute la largeur de votre front.


Un sentiment d’incrédulité, de douleur mais surtout d’incompréhension s’emparent de vous. Vexation, sensation de trahison, de dégoût pour l’espèce humaine, d’injustice. Quelles qu’en soient les raisons, ce n’est jamais agréable de s’apercevoir que quelqu’un vous a manipulé, a joué avec vous et qu’au final vous ne représentiez absolument rien pour ce dernier. Archivé(e), réduit(e) au même rang que d’autres poissons avant vous ayant mordu à l’hameçon. Alors bien entendu, vous vous en remettrez: la brûlure va s’estomper, cicatriser et disparaitre; tôt ou tard vous archiverez à votre tour cette histoire dans l’album des « Connards que je regrette d’avoir croisés sur mon chemin » (ou « connasses » hein, ça marche aussi) et vous l’oublierez bien vite, mais p***** ce que ça fait chier sur le coup!!!! Désolée j’avais besoin de m’épancher un peu. Bonsoir!
Publicités

3 réflexions sur “L’archivage sentimental

  1. Très bien écrit et décrit, au moins t’as eu la lucidité d’accepter et comprendre ou était le fautif, d’autres se seraient mis en cause à tort et insister vainement à se faire encore plus de mal.
    Belle sortie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s